comment réagir quand mon conjoint m'agace ou me met en colère
Probleme de couple

Mon partenaire m’agace : que faire ? [Vidéo]

Lorsqu’on est en couple avec quelqu’un depuis un certain temps – ou pas – il peut nous arriver d’être agacé à certains moments par ses mots, attitudes ou comportements. Vous en avez marre que votre conjoint rentre tard tous les soirs et qu’il se contente de mettre les pieds sous la table. Ou vous ne pouvez plus supporter le fait que votre partenaire fasse des sorties avec ses amis, sans jamais être convié. Dans ces cas-là, il est souvent tentant de ponctuer l’agacement que l’on peut ressentir par un reproche bien choisi, qui fera mouche et qui blessera sans doute votre moitié. Ce reproche a d’abord pour but de décharger la colère que vous ressentez. Ensuite, s’il peut faire culpabiliser votre conjoint et ainsi le faire changer, c’est tout benef ! Qui dit changement d’attitude de sa part dit aussi plus aucun agacement de votre côté, et donc plus de ressenti désagréable. C’est la parfaite solution – à première vue !

Pourtant, le reproche a tendance à s’inscrire dans un cercle vicieux. Il est rarement isolé et bénin. Un reproche en entraine souvent un autre et cela peut finir en véritable pugilat où chacun s’accuse mutuellement. Cela pollue la relation à long terme car le reproche est dévalorisant et agressif. Il pointe du doigt ce qui ne va pas chez nous, ce qu’il faudrait changer, ce qui n’est pas aimé. De plus, tous ces petits défauts que l’on pointe chez les autres et notamment chez la personne qui partage notre vie ne sont la plupart du temps que de simples projections de notre part et n’ont rien à voir avec la personne que l’on cible. Il s’agit donc de prendre du recul, de se remettre en question et de changer notre regard sur ce qui nous agace chez notre partenaire.

Comment fonctionne la projection ?

La projection est un mécanisme de défense présent chez tout un chacun. Elle consiste à attribuer à l’autre des caractéristiques qui sont en fait présentes chez nous et viennent de notre histoire. Rejeter sur l’autre des pensées ou sentiments qui nous appartiennent, mais qui sont insupportables, permet de les mettre à distance et de les nier, pour s’éviter de souffrir. On exprime donc à l’autre quelque chose que l’on croit percevoir comme lui appartenant alors qu’en fait cela nous appartient à nous seul. Il peut s’agir de traits de caractère que l’on déteste chez nous, ou de qualités que l’on souhaiterait avoir mais que l’on perçoit comme des défauts car on ne peut pas à les avoir.

Il existe des projections positives et des projections négatives. Par exemple, au début d’une histoire d’amour, lorsque nous rencontrons quelqu’un nous avons tendance à l’idéaliser. En effet, on projette sur lui toutes nos attentes, nos désirs, nos fantasmes et nos rêves. On attribue ainsi à cette personne des qualités incroyables et un nombre de points communs hallucinant. La réalité est mise de côté au profit de l’illusion que nous avons en face de nous LA bonne personne, celle qui est faite pour nous et va nous aimer inconditionnellement jusqu’à la fin de nos jours. Ces projections positives créent du lien et font naitre le désir de connaitre l’autre. Malheureusement – ou fort heureusement –  cette phase d’idéalisation ne dure pas indéfiniment et la réalité revient, parfois brutalement pour certains.

En réalité, que les projections soient positives ou négatives, nous regardons et percevons toujours les autres au travers de nos lunettes qui sont uniques car façonnées par notre histoire personnelle. La perception de l’autre est donc forcément faussée car conditionnée par nos expériences de vie, nos croyances et nos valeurs. Il n’est pas rare d’ailleurs que certaines attitudes de notre partenaire ou certaines de ses paroles nous rappellent nos parents ou des gens de notre entourage proche.

Les projections négatives dans le couple

Les projections négatives prennent souvent la forme de reproches. Ces reproches peuvent avoir un impact négatif conséquent sur la relation de couple s’ils se chronicisent et deviennent un mode de relation. Ils créent un climat d’agressivité, de méfiance et de doutes. En effet, les reproches blessent, dévalorisent et altèrent la confiance en soi. Les partenaires ne se sentent alors plus aimés comme ils sont et ils peuvent s’éloigner l’un de l’autre. La relation se détériore alors petit à petit et la rupture peut être envisagée.

Une relation de couple a besoin d’être nourrie d’amour, de confiance, de valorisation, de tendresse, de compliments et de complicité. Quand les disputes et les reproches prennent toute la place, il est difficile de s’épanouir à deux, de prendre du plaisir à être ensemble et de se sentir aimé. Moins on est au clair sur soi, son histoire et ses blessures personnelles, plus on est amené à faire des projections négatives sur l’autre.

Pour désamorcer une situation compliquée, il est donc nécessaire que les deux partenaires se remettent en question et fassent preuve d’objectivité quant au bien fondé des reproches adressés. Dans une relation amoureuse, le principal n’est pas d’avoir raison et d’entretenir son orgueil ou sa fierté. Le plus important est de prendre soin de soi et de son couple du mieux possible.

Que peut-on mettre en place pour s’en sortir ?

Il faut d’abord développer sa capacité à se détacher de sa fierté, de la nécessité d’avoir raison et de « gagner » afin de se remettre en question, soi et son jugement. Pour cela, un travail d’introspection est très utile pour mieux se connaître et développer son empathie. L’empathie fait partie des grands principes de la communication non violente. Elle permet de se mettre à la place de son partenaire et de se détacher du jugement hâtif. Plutôt que de juger et d’affirmer, entrainez-vous à questionner votre moitié sur ses ressentis et ses points de vue.

Il est aussi nécessaire de pouvoir s’excuser auprès de son partenaire quand on est conscient de l’avoir blessé. Tout le monde blesse l’autre à un moment donné. C’est tout à fait normal mais ce qui différencie les couples épanouis des autres, c’est qu’ils peuvent s’excuser quand ils prennent conscience d’avoir fait du mal à l’autre. S’excuser désamorce souvent le conflit car l’autre se sent aimé et respecté.

Plus la relation amoureuse se construit, mieux nous connaissons notre partenaire avec ses fragilités, ses blessures et ses qualités. Il est important de prendre soin des fragilités de l’autre car cela permet d’éviter de vivre des situations conflictuelles fréquentes et durables. L’idée est d’accepter l’autre tel qu’il est et de lui accorder une attention bienveillante afin de prendre soin de son couple. Il ne s’agit pas de gagner face à l’autre, ni de savoir qui a raison ou qui a tort, mais de vous occuper de vous et de votre couple comme de la personne la plus importante de votre vie.

Partagez l’article s’il vous a plu 😉

Photo by Josh Dorazio

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

 Vous voulez être plus épanoui dans votre couple ? Recevez notre guide gratuit

x