Vivre avec son ex après une rupture : est-ce une bonne idée ?

Bien de couples récemment séparés se demandent si vivre avec son ex après une rupture est possible, et si c’est le cas comment s’y prendre. C’est une situation délicate d’habiter avec son ex. Trouver un logement juste après une séparation amoureuse n’est pas une tâche facile.

Et si on habite loin de la famille et de ses amis et que personne de l’entourage ne pourra nous héberger du moins jusqu’à ce on trouve un endroit où se loger, on est obligé de vivre en colocation avec son ex. Voici quelques conseils pour mieux vivre la rupture en demeurant sous le même toit.

Réorganiser son quotidien

Une personne qui est dans l’obligation de vivre avec son ex après une séparation doit savoir qu’une séparation implique une transition entre une vie en couple et une vie en colocation avec son ex. Lorsque vous vivez en colocation avec quelqu’un, vous avez la liberté de faire tout ce que vous voulez de vos journées et de vos soirées.

Ne soyez pas tout le temps à la maison en train de vous scotcher à l’écran de votre ordinateur ou à faire la cuisine pour éviter tout contact. Votre ex doit être en mesure de comprendre que la vie continue même après votre séparation. Surtout, ne lui montrez pas que vous êtes dans un état de désespoir.

Au contraire, vous devrez passer la grande partie de votre temps dehors. Passez beaucoup de temps à l’extérieur : faites des heures supplémentaires au travail, prenez un verre avec des collègues après les heures de bureau, passez un peu plus de temps chez le coiffeur ou dans les salons de beauté, suivez des cours indispensables à votre promotion, faites du sport dans une salle de gym, bref, tout ce que vous pouvez faire pour ne pas être trop présent dans votre appartement commun.

Aucun compte à rendre

On peut tout à fait habiter avec son ex après une rupture en évitant certaines habitudes. Si auparavant, on se racontait tout après le travail, maintenant quand on est obligé de vivre en colocation avec son ex, on a chacun son coin le soir arrivé.

Vous n’êtes pas forcé de vous justifier de vos absences auprès de votre colocataire. Vous pouvez utiliser votre journée comme bon vous semble. Vous n’allez pas lui raconter ce que vous avez fait ni où vous étiez. Éveillez la curiosité de votre ex en répondant de manière évasive à ses questions.

Si vous pensez vous remettre avec votre ex quand les problèmes s’arrangent, ses interrogations et ses envies d’obtenir des détails sur ce que vous avez fait de votre journée ou de votre weekend sont de bons signes. Cela signifie en fait que votre ex est jaloux (se), et il se peut qu’il ou elle ait peur de vous perdre.

Par contre si vous désirez réellement que tout se termine définitivement entre vous, vous devrez être content(e) qu’il ou elle ne vous adresse plus la parole et ne vous pose aucune question même si vous ne rentrez qu’au petit matin. Lorsqu’on doit vivre avec son ex, on doit également oublier l’habitude de lui demander des explications sur ses absences, même répétées.

Plus de lit commun

On peut parfaitement vivre en colocation avec son ex après une rupture, mais en se séparant de lit. C’est dangereux de continuer à dormir dans le même lit lorsqu’on est dans le même logement que son ex.

On est humain, et il se peut que le moindre contact physique puisse éveiller notre désir. Une erreur de ce genre est à éviter si vous voulez que tout s’arrange avec votre ex. Si vous continuez à faire des rapports sexuels en étant séparé, vous finirez par vous rendre compte qu’entre vous et votre ex, il n’y a pas d’amour, seul le sexe vous unit.

Alors que du sexe sans amour ne nous amène jamais loin. Donc, s’il continue à dormir dans votre lit de couple, ayez le courage de dormir sur le canapé, même si c’est peu confortable, jusqu’à ce que vous trouviez ensemble ou séparément une issue à votre situation. Il est vrai que vivre avec son ex après être séparé n’est pas accommodant, mais si vous suivez ces conseils, vous pouvez très bien vous en sortir.

Avatar de Mathias
Laisser un commentaire

6 + 15 =