8 raisons surprenantes pour lesquelles les femmes s’éloignent de leur mariage heureux

Il ne faut pas un diplôme en sciences de la fusée pour reconnaître que les mariages heureux ne se terminent pas brusquement.

En réalité, les mariages ont tendance à se défaire après une longue période de malaise et même de déni. Généralement, les couples tentent de tenir le coup en mettant davantage l’accent sur le conseil et la communication.

Cela dit, la plupart des couples peuvent indiquer un moment ou des moments où les choses ont vraiment atteint le point de non-retour.

Mais voici la chose vexante. Parfois, les partenaires s’éloignent des mariages heureux ou des relations saines. Ces départs laissent l’autre partenaire se demander : « Que vient-il de se passer ? Dans cet article, nous examinons certaines des raisons pour lesquelles les femmes quittent des mariages heureux. Est-ce que l’une d’entre elles s’applique à vous?

Lisez la suite pour savoir pourquoi les femmes s’égarent et quand elles cessent de s’occuper d’une relation.

1. Manque de confiance perçu

Il y a des moments où la confiance des partenaires est remise en question par une mauvaise communication et des désaccords apparemment mineurs. Étonnamment, la vitalité d’un mariage autrement heureux peut dépendre d’un moment.

Une femme qui s’éloigne émotionnellement est un drapeau rouge dans un mariage heureux.

Pour le meilleur ou pour le pire, des mariages autrement sains et heureux peuvent être rejetés à cause d’une intuition.

2. Maladie mentale

Nous avons tous lutté contre le « blues ». Lorsqu’une femme se retire, les troubles de la personnalité, la dépression et autres peuvent être le catalyseur de son départ soudain de la relation.

Souvent, la dépression est le résultat direct d’une perte et est de nature aiguë. Cependant, il y a des moments où nos problèmes de santé mentale vont bien au-delà de la dépression.

La maladie mentale diagnostiquée peut non seulement faire dérailler les meilleures intentions de l’individu, mais peut entacher toute la trajectoire de la relation existante, même dans des mariages sains et heureux.

Les femmes – et les hommes d’ailleurs – peuvent quitter un mariage lorsque la maladie mentale perturbe une pensée saine et positive.

3. Visions concurrentes

L’une des images les plus inutiles associées à l’idéal occidentalisé du mariage est cette idée que « deux deviennent un ».

Les mariages les plus sains et les plus heureux laissent amplement d’espace aux deux partenaires pour explorer et embrasser pleinement leurs visions de la vocation, de la vie, de la spiritualité, etc. Cependant, il y a des moments où les partenaires discernent que leurs visions sont des visions concurrentes. Dans la mesure où, la dérive se produit dans la relation.

Si une femme ou son partenaire estiment que leur vision de l’avenir n’est pas compatible avec la trajectoire globale du mariage, le mariage peut prendre fin.

4. Enfants

Tous les couples mariés ne choisissent pas d’avoir des enfants dans le cadre de leur « équation » familiale.

Cette dynamique sans enfant est acceptable tant que toutes les parties sont d’accord avec cette approche. Cependant, les femmes ressentent souvent le tiraillement de la parentalité alors que leurs proches ne le ressentent pas. Quand il y a ce genre d’incongruité dans la relation, une séparation conjugale peut être à l’horizon.

Une maison divisée contre elle-même ne peut pas tenir. De la même manière, un désaccord sur la question « enfant ou pas enfant » peut être un facteur décisif.

5. Relation ouverte

Certains couples créent un accord qui permet une intimité ouverte

Certains couples créent un accord qui permet une « intimité ouverte ».

Bien qu’une grande confiance soit nécessaire entre les partenaires qui permettent des expressions de sexualité au-delà de la relation, la relation en souffrira peut-être.

Voici la chose, la confiance diminue lorsque notre attention est concentrée sur plus d’un partenariat intime. Les femmes dans des relations autrement fortes ou des mariages heureux peuvent quitter la relation si elles sentent que leur partenaire intime est plus sensible à l’affaire extraconjugale qu’au lien conjugal.

6. L’ennui

Au fur et à mesure que la condition humaine évolue, notre temps libre s’étend. Parce que la technologie et la médecine nous donnent souvent plus de temps à consacrer à des activités de loisir, nous pouvons choisir de voyager ou de nous adonner à une variété de passe-temps.

Mais même si nous poursuivons des activités de loisir pour garder les choses intéressantes, nous pouvons nous ennuyer avec notre relation existante. Certaines femmes, ainsi que des hommes, peuvent avoir l’impression que leur partenaire n’est pas assez intéressant ou actif pour obliger un engagement à long terme.

Nous ne nous disputons peut-être jamais avec notre partenaire, mais nous pouvons nous ennuyer beaucoup avec lui. Par conséquent, certaines femmes continuent leur vie sans leur partenaire actuel.

7. Orientation sexuelle

Certains couples sont bien dans leur vie conjugale lorsque l’un des partenaires se rend compte qu’ils sont attirés par des membres du même sexe. Un partenaire peut vraiment aimer son conjoint sans être intimement attiré par lui.

Lorsqu’une femme (ou un homme) reconnaît une attirance sexuelle pour une personne du même sexe, cela peut signifier la fin de la relation actuelle.

Bien que la séparation et le divorce potentiel puissent être assez difficiles, cela peut aussi être nécessaire.

Nous recherchons tous l’authenticité si nous sommes en bonne santé. En l’absence de cette authenticité, nous pouvons sombrer dans le doute de soi et la dépression. Être fidèle à l’orientation peut signifier qu’un changement de statut relationnel est approprié.

8. Protection

Alors que le titre implique toutes sortes d’options, l’intention est singulière. Quand elle arrête d’essayer, c’est un signe prédictif infaillible que la femme recule dans une relation.

Il y a des moments où les femmes (et les hommes) s’éloignent d’une bonne relation parce qu’ils voient de «mauvaises lunes» à l’horizon. Une crise de santé, une maladie en phase terminale, etc. sont autant de raisons pour lesquelles un partenaire peut s’éloigner d’une « bonne chose » ou être poussé à se retirer d’une relation parce qu’il veut protéger son partenaire.

Dans notre tentative de protéger les autres des problèmes que nous avons rencontrés, nous pouvons faire plus de mal que de bien.

Que faire quand elle s’éloigne ?

Lorsqu’il s’éloigne, laissez-lui de l’espace et il se peut qu’il revienne.

Parfois, les partenaires s’éloignent de ce qui devrait être une bonne chose. C’est vexant, c’est douloureux, mais ça arrive. Lorsque cela se produit, il est vital que le partenaire qui reçoit la mauvaise nouvelle soit ouvert à l’espace tout en continuant à garder espoir que les retrouvailles sont possibles.

Une communication solide est indispensable pour des mariages heureux. Et, en fin de compte, l’acceptation de tout résultat est dans les cartes de la relation.

Alors, que faire quand elle devient distante ?

Au lieu de chercher une solution rapide sur la façon de reculer dans une relation, il est important de lui donner d’abord de l’espace, de s’assurer qu’il n’y a rien que vous ayez fait pour la contrarier et de lui demander si elle serait prête à aller consulter.

Nous ne pouvons pas faire de choix pour nos partenaires intimes s’ils sont décidément désireux de se retirer dans une relation. Nous pouvons cependant prendre soin de nous.

Avatar de Delphine

Laisser un commentaire