Le coup de foudre est-il un véritable amour ?
Séduction

Le coup de foudre est-il un véritable amour ?

On entend tellement de choses sur le coup de foudre qu’il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Depuis des millénaires, la littérature nous présente le véritable amour comme celui qui se voit au premier coup d’oeil. Il nous tombe dessus sans qu’on s’y attende. Les contes de fée Disney et les comédies romantiques ont ensuite repris le flambeau. Ils ont continué d’alimenter cette idée de l’amour vrai comme étant celui de l’amour au premier regard. Qui n’a jamais rêvé de vivre une histoire d’amour à la Roméo et Juliette, une histoire si intense et profonde qu’elle nous donne des frissons. N’oublions pas tout de même que la relation entre Roméo et Juliette ne dure qu’un court moment et que leur fin est tragique. C’est aussi cela qui rend l’histoire belle et intense.

Mais au fond, le coup de foudre n’est-il pas qu’un leurre, une histoire qu’on raconte aux enfants pour alimenter leur imaginaire et enrichir leurs rêves ? Le coup de foudre est-il un véritable amour ? Est-il censé durer toute la vie ? Dans cet article, nous allons rétablir la vérité sur ce que sont vraiment le coup de foudre et le véritable amour.

Est-ce que le coup de foudre existe ?

D’après un sondage Ipsos de 2012, près de trois-quarts des Français croient au coup de foudre et plus de la moitié des personnes sondées disent en avoir déjà fait l’expérience. Tous décrivent des sensations similaires : rythme cardiaque qui s’accélère, augmentation de la température du corps, transpiration excessive. Tous ces symptômes témoignent d’une surcharge émotionnelle liée à une rencontre qui les surprend, les prend au dépourvu.

Ils ne comprennent pas immédiatement ce qui passe mais ils voient bien que leur corps réagit de manière inhabituelle. Il sont comme envoûtés par cet autre. Alors oui, le coup de foudre existe bel et bien. C’est la science qui le dit quand le corps réagit et libère en un instant l’ocytocine, l’endorphine et la dopamine qu’on appelle aussi « les molécules du bonheur ».

Témoignage de Sophie, 28 ans, en couple

« J’ai rencontré Mathieu il y a deux ans lors de la soirée d’anniversaire de ma meilleure amie. J’avais déjà vécu des histoires d’amour mais rien de comparable à ce que j’ai ressenti en voyant Mathieu pour la première fois. Quand nos regards se sont croisés, mon coeur s’est littéralement emballé. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. J’étais troublée, j’avais comme des bouffées de chaleur et je me suis sentie rougir l’espace d’un instant. Du coup, j’ai fui Mathieu toute la soirée de peur que mon coeur s’emballe à nouveau et que je ne contrôle plus rien. Mais je ne pouvais pas m’empêcher de penser à lui. Et c’est finalement lui qui est venu à moi.

Je ne me souviens plus de ce qu’il m’a dit exactement mais quand il m’a parlé, j’ai eu des palpitations les premières secondes mais elles se sont vite estompées. C’est comme si sa voix m’était familière alors que je ne l’avais jamais entendu parler. Cette première conversation me donnait une impression de déjà vu, c’est comme si on se connaissait depuis toujours. J’avais un profond sentiment de bien-être et je ne pouvais m’empêcher de sourire en le regardant. Cela n’avait rien à voir avec mes précédentes relations qui s’étaient construites avec le temps. Avec Mathieu, ça a été un véritable coup de foudre et tout est allé très vite entre nous. »

Témoignage de David, 44 ans, marié, deux enfants

« Quand j’ai rencontré Alexandra, nous avons tous les deux vécu un véritable coup de foudre. Nous étions jeunes et venions à peine de finir nos études. Elle avait 22 ans et moi 24 ans. Nous étions complètement fous amoureux l’un de l’autre. Dès le premier regard, j’ai eu le sentiment que c’était la femme de ma vie. C’est fou à dire aujourd’hui mais c’est vraiment ce que j’ai ressenti à l’époque. Les premiers mois, je pensais tout le temps à elle. Et heureusement pour moi, elle avait des sentiments aussi forts pour moi. Nous avons très vite emménagé ensemble. Mais la cohabitation ne s’est pas vraiment déroulée comme prévue.

Nous nous disputions sans arrêt sur des détails de la vie quotidienne. C’était comme passer du paradis à l’enfer en un rien de temps. J’avais l’impression que la personne avec qui j’avais été depuis le début s’était métamorphosée en une autre personne. Nous avons finalement pris la décision de rompre la relation quelques mois après avoir emménagé ensemble. Et je dois dire que j’ai eu du mal à m’en remettre. Avec le recul, je pense que je ne la connaissais pas vraiment et que je m’étais imaginé qu’elle était exactement comme la fille de mes rêves. Mais ce n’était pas le cas car plus j’apprenais à la connaître et plus elle s’éloignait de l’image que je m’étais faite d’elle.

J’ai ensuite enchainé les relations. Et je dois dire que chaque début de relation me paraissait bien fade comparé au coup de foudre ressenti avec Alexandra. Je crois qu’inconsciemment je m’étais imaginé que le véritable amour devait forcément se ressentir dès le premier regard.

Ce sentiment d’être dans une bulle avec l’autre et de nager dans le bonheur dès les premiers instants.

C’est ce que j’avais ressenti avec Alexandra et je pense qu’une partie de moi voulait retrouver ça. J’ai mis du temps à réaliser que j’avais déjà été très amoureux par le passé sans forcément que cela commence par un coup de foudre.

J’ai dû réapprendre à construire l’amour petit à petit. Et c’est d’ailleurs ce qui s’est passé avec Justine. Quand je l’ai rencontré, ça n’a pas été le coup de foudre. Mais j’ai tout de suite aimé son insouciance et sa joie de vivre. Et plus j’apprenais à la connaître et plus je sentais que mon amour pour elle grandissait. Nous nous sommes mariés quatre ans après nous être rencontrés et aujourd’hui nous avons deux enfants ensemble. »

Le coup de foudre : véritable amour ou illusion éphémère ?

La relation amoureuse comporte plusieurs étapes. La première étape est la fusion ou « lune de miel ». C’est à ce stade qu’on idéalise l’autre et qu’on le perçoit comme étant « l’heureux élu ». C’est une période de grande intensité où les hormones sont omniprésentes. L’amour produit alors des effets comparables à l’ivresse. Nous nous sentons comme portés par quelque chose de plus fort que nous.

Nous ressentons généralement une forme d’euphorie qui va venir améliorer aussi notre confiance en nous et notre bien-être de manière générale. Imaginez maintenant tout cela puissance 10 et vous avez une idée de ce qu’est le coup de foudre ! Pour les amateurs d’émotions fortes, cela peut paraître tentant mais gare à l’atterrissage ! Car la passion amoureuse ne dure pas éternellement. Comme toutes les drogues, il se produit un phénomène de saturation avec le temps qui fait que notre cerveau ne réagit plus devant la source de la passion.

L’idéalisation du début laisse la place à la prise de conscience que l’autre est très différent de nous et qu’il a beaucoup plus de défauts qu’on ne le pensait. Cette phase qui fait suite à la lune de miel est présente dans toutes les relations. Mais quand elle fait suite à un coup de foudre, elle est d’autant plus violente que le coup de foudre a été intense.

Dans le coup de foudre, l’image du partenaire a été surinvestie et pour poursuivre la relation, il faut être capable de rentrer en contact avec « la vraie personne ».

C’est un travail d’éloignement, de distanciation de l’autre. Un peu comme une deuxième rencontre, mais plus ancrée dans la réalité cette fois. Si les amoureux arrivent à faire cela, ils arriveront à cette phase du « véritable amour » où les deux partenaires s’aiment pour ce qu’ils sont vraiment. Ils pourront alors vivre une belle et longue histoire d’amour.

Finalement, on ne peut pas vraiment dire que le coup de foudre est le véritable amour. Il est plutôt un moyen différent de démarrer la relation où tout est vécu de manière plus intense, y compris la crise qui s’en suit. Le processus par lequel on rentre dans l’intimité de l’autre est raccourci car le coup de foudre est un amour immédiat, instantané de l’autre. Dans une rencontre plus classique, vous rencontrez une personne et plus vous apprenez à la connaître plus vous l’appréciez jusqu’à en tomber amoureux. Au fond, le coup de foudre n’est pas mieux ni plus mauvais, il est juste différent.

Et vous, dites-nous dans les commentaires si vous avez déjà vécu un coup de foudre 😉

Photo by Adina Voicu

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Taha at

    Mon dernier coup de foudre date de mon adolescence, sauf que ce n’était pas réciproque ! 😉
    En tout cas, c’est intéressant et surprenant quand cela nous arrive sans que l’on s’y attende.
    Nos émotions font un vol plané et il peut s’avérer intéressant d’apprendre à mieux canaliser cette vague d’émotion.
    Merci pour le partage. 😉

    • Youri
      Reply Youri at

      Avoir déjà vécu un coup de foudre permet d’avoir plus de recul si cela se reproduit. Sinon savoir que le coup de foudre existe et que ça n’arrive pas qu’aux autres est un bon moyen de garder les pieds sur terre quand il survient 😉

  • Reply JustineTime at

    J’ai aussi vécu un véritable coup de foudre,et aujourd’hui c’est toujours l’homme de ma vie. Je pense qu’on peut tomber amoureux avec un « coup de foudre » mais que pour que cela tienne ensuite, c’est avant tout un choix !

    • Youri
      Reply Youri at

      Bonjour Justine !
      Merci pour votre commentaire.Je suis complètement d’accord avec vous quand vous dites qu’il s’agit avant tout d’un choix.
      Par principe, je ne peux pas laisser de lien vers votre article mais nos lecteurs pourront toujours cliquer sur votre nom pour aller voir votre blog s’ils apprécient votre commentaire. A bientôt !

    Leave a Reply

     Vous voulez être plus épanoui dans votre couple ? Recevez notre guide gratuit

    x