Comment réagir lorsque votre conjoint se plaint

L’acte de se plaindre est très courant. Les êtres humains peuvent être câblés de cette façon. Mais se plaindre de manière excessive ou continue créera sans aucun doute des problèmes dans son mariage ou sa relation amoureuse.

Si vous êtes dans une situation où votre conjoint se plaint toujours de tout, alors apprendre à réagir lorsque votre conjoint se plaint vaut la peine.

Si votre mari se plaint de tout, il est également essentiel d’apprendre à dire à quelqu’un d’arrêter de se plaindre. Après tout, se plaindre continuellement peut causer des problèmes dans des relations intimes comme un mariage.

Vous pouvez également avoir d’autres questions pertinentes liées aux plaintes. Les divers effets des plaintes excessives sur le mariage, les principales causes des plaintes, comment naviguer dans les conversations avec un conjoint qui se plaint, et plus encore.

Pour savoir comment réagir lorsque votre conjoint se plaint et obtenir des réponses aux questions susmentionnées, lisez simplement la suite.

Comment se plaindre affecte-t-il la relation ?

Les plaintes constantes, en particulier celles de votre conjoint, peuvent mettre à rude épreuve votre mariage. Ce n’est pas facile de vivre avec quelqu’un qui se plaint constamment.

Avant de plonger dans les différentes stratégies pour faire face aux plaintes constantes ou comment arrêter de se plaindre, examinons ce que se plaindre constamment dans une relation peut faire à la relation.

Le modèle de Gottman qui prédit le comportement, connu sous le nom des 4 cavaliers de l’Apocalypse, mérite d’être étudié dans le contexte de la plainte constante.

Pourquoi?

C’est parce que les plaintes excessives dans les mariages peuvent éventuellement conduire au modèle comportemental de Gottman qui prédit le divorce.

Supposons que vous ayez affaire à un conjoint qui se plaint de façon chronique. S’il n’est pas contrôlé ou réglementé, le divorce peut malheureusement être une possibilité.

Les 4 cavaliers, comme l’a déclaré Gottman, comprennent

  • Mépris
  • Critique
  • Mur de pierre
  • Défensif.

Ces quatre caractéristiques dans un mariage peuvent potentiellement conduire au divorce, selon Gottman.

Le problème avec trop de plaintes dans un mariage est qu’il peut être difficile de maintenir une vision optimiste de la vie lorsque vous avez affaire à un tel conjoint.

La cause profonde de la plainte

Couple se battant les uns avec les autres

Pour apprendre à gérer les plaintes de votre conjoint, c’est une bonne idée d’abord d’explorer la cause première d’un comportement de plainte excessif.

Lorsque vous essayez de comprendre pourquoi votre conjoint se plaint se comporte comme il le fait, cela peut vous aider à aborder la tâche d’apprendre à réagir lorsque votre conjoint se plaint de plus de compassion et d’empathie.

Peut-être que beaucoup de plaintes exagérées de votre bien-aimé auront plus de sens. Lorsque votre conjoint se plaint, cela peut être sa façon de rechercher l’attention, la résolution, la validation, la connexion ou l’autonomisation.

Ce sont tous des besoins fondamentaux. Mais le problème est que votre conjoint ne peut pas exprimer ces besoins de manière constructive ou adaptative. Au lieu de cela, ils optent pour la satisfaction des besoins en se plaignant de porter gravement atteinte au mariage.

Voici quelques causes profondes probables d’un comportement de plainte constant :

1. Modélisation

Il y a de fortes chances que votre conjoint ait modelé son comportement de plainte de ses soignants dans son enfance.

2. Le ressentiment

Il est également possible que votre bien-aimé conserve consciemment ou inconsciemment d’anciennes rancunes ou ressentiments. La plainte chronique peut être une expression indirecte de ce ressentiment.

3. Projections

Un mécanisme de défense populaire. Par ce mécanisme, les gens projettent sur les autres ce qu’ils n’aiment pas chez eux. Ainsi, les plaintes constantes de votre conjoint peuvent être leur façon de projeter sur vous ce qu’ils n’aiment pas chez eux.

Conséquences des plaintes excessives

Vivre avec quelqu’un qui se plaint constamment n’est pas facile. Examinons quelques-unes des conséquences importantes de traiter avec un conjoint plaignant chronique :

  • Les deux partenaires développent un état d’esprit et un point de vue négatifs sur la vie
  • Faibles capacités de résolution de conflits
  • Disputes fréquentes
  • Mauvaise santé mentale.

Outre les conséquences apparentes susmentionnées, les relations interpersonnelles du plaignant peuvent être affectées. Cela inclut les relations de travail et les amis proches. Un plaignant chronique peut se retrouver complètement isolé.

La dynamique du plaignant chronique en tant que parent avec son enfant peut être gravement touchée. En effet, la façon dont les enfants traitent l’information diffère de celle des adultes. Être entouré d’un parent qui se plaint constamment peut amener l’enfant à afficher :

  • Comportements d’évitement
  • Culpabilité
  • La crainte
  • Honte
  • Plaire aux gens
  • Perfectionnisme
  • L’habitude de marcher sur des coquilles d’œufs.

Maintenant que vous êtes bien conscient des conséquences des plaintes chroniques, passons à la prochaine question pertinente concernant la façon de réagir lorsque votre conjoint se plaint.

Un plaignant chronique versus un conjoint négatif : la différence

Si vous avez affaire à un conjoint qui vous critique constamment, vous avez probablement qualifié votre partenaire de conjoint négatif, n’est-ce pas ?

Bien qu’il soit facile de considérer quelqu’un comme négatif ou pessimiste s’il se plaint constamment, le fait est que les plaignants chroniques sont complètement différents des pessimistes.

La vision de la vie d’un pessimiste peut être plus opposée, alors qu’un plaignant chronique peut ne pas être négatif du tout. Leur vision de la vie peut être positive.

Le problème est leur incapacité à exprimer leur vision positive de la vie de manière constructive.

Un autre problème avec les plaignants chroniques est que malgré leur attitude relativement positive, ils veulent que les autres autour d’eux sachent que rien dans la vie ne sera jamais assez bon.

Naviguer dans les conversations avec un conjoint plaignant

Si votre plainte ou défi commun dans la vie est que votre femme se plaint de tout, alors avant d’apprendre à gérer lorsque votre conjoint se plaint à long terme, voici quelques conseils efficaces pour naviguer dans les conversations avec votre conjoint :

  • Écouter et hocher la tête sont essentiels car hocher la tête montre que vous y prêtez attention
  • Pensez à valider les avis de votre conjoint
  • La sympathie est une autre compétence importante à utiliser pendant les conversations car elle peut faire en sorte que le plaignant chronique se sente compris.
  • Lorsqu’il semble que votre conjoint se sent plus calme et validé, vous pouvez détourner et rediriger la conversation avec tact

Voici comment réagir lorsque votre conjoint se plaint lorsqu’il s’agit d’avoir des conversations avec lui.

10 façons éprouvées de traiter avec un conjoint qui se plaint

Voyons enfin comment réagir lorsque votre conjoint se plaint.

Voici dix techniques efficaces pour réagir lorsque votre conjoint se plaint :

1. Dépersonnalisation

Vous voulez savoir comment faire face à un plaignant ? La chose même que vous devez faire pour traiter avec un conjoint qui se plaint constamment avec tact est de comprendre et de vous rappeler que ce n’est certainement pas à propos de vous.

En dépersonnalisant efficacement les plaintes constantes, il vous sera plus facile de voir que votre conjoint a du mal à exprimer efficacement ses besoins fondamentaux.

2. Technique de mise en miroir

Si vous faites face aux plaintes excessives de votre conjoint depuis un certain temps maintenant, vous avez probablement identifié une tendance ou des choses courantes dont il se plaint, n’est-ce pas ?

Ainsi, lorsqu’ils commencent à se plaindre, passez simplement à la plainte principale qu’ils ont et dites que vous avez compris qu’ils ont un problème avec ce à quoi ils font référence.

3. Partagez vos sentiments

Vous vous demandez comment traiter avec quelqu’un qui se plaint tout le temps ? Bien que la tentation de se plaindre à votre conjoint de ce qu’il se plaint puisse être très tentante, essayez plutôt d’utiliser des déclarations en «je» pour exprimer de manière appropriée ce que vous ressentez lorsqu’il vous harcèle ou se plaint constamment.

4. Prenez position (pour vous-même)

Il est fondamental d’établir des limites saines pour vous protéger et protéger votre santé mentale lorsque vous vivez avec un plaignant chronique. La plupart du temps, certaines plaintes peuvent blesser vos sentiments.

Si cela se produit, assurez-vous de faire savoir à votre conjoint que sa plainte vous a vraiment blessé et que vous aimeriez probablement en parler plus tard.

5. Écoutez attentivement les plaintes

Souvent, les plaignants chroniques se comportent comme ils le font parce qu’ils ne connaissent pas les moyens adaptatifs de communiquer. Donc, si votre conjoint se plaint, assurez-vous de hocher la tête et d’écouter sans être sur la défensive.

Voici comment vous pouvez être un bon auditeur. Regarde cette video.

6. Reconnaissez les qualités positives de votre bien-aimé

Bien qu’il puisse être difficile pour vous de trouver l’énergie nécessaire pour reconnaître les caractéristiques positives de votre partenaire, cela a le potentiel de faciliter un changement positif.

Oui, grâce à de véritables compliments et à d’autres stratégies, vous les validez si vous reconnaissez (et rappelez à votre bien-aimé) leurs qualités positives. Vous accordez de l’attention à votre conjoint. Vous répondez essentiellement à leurs besoins afin que leur probabilité de se plaindre puisse être réduite.

7. Rallumez leur lumière

Lorsque vous commencez à écouter activement les problèmes soulevés par votre conjoint, cela peut vous aider à raviver sa lumière. Vous pouvez les aider à trouver des alternatives et des solutions à leurs plaintes.

8. Prendre soin de soi

Comme déjà mentionné, il peut être extrêmement frustrant et épuisant (à la fois mentalement et physiquement) de vivre avec un plaignant chronique. Alors, pratiquez les soins personnels de manière cohérente.

9. N’invalidez pas votre conjoint

Invalider votre conjoint peut être très tentant, mais le diable lorsqu’il s’agit de lutter contre les comportements de plainte. Alors, n’oubliez pas d’essayer de valider les plaintes de votre conjoint.

10. Thérapie de couple

L’un des moyens les plus efficaces de traiter efficacement un conjoint qui se plaint trop est d’envisager d’opter pour une thérapie de couple.

L’expertise d’un thérapeute conjugal agréé peut être précieuse pour faire face aux plaintes excessives dans le mariage et éviter les conséquences néfastes des plaintes chroniques.

Conclusion

Vous savez maintenant très bien comment réagir lorsque votre conjoint se plaint. N’oubliez pas qu’il n’y a rien de mal à se sentir frustré si vous vivez avec un plaignant chronique. Essayez quelques-unes des façons susmentionnées de raviver votre relation avec votre bien-aimé.

Avatar de Delphine

Laisser un commentaire