10 signes que vous êtes une princesse d’oreiller dans une relation

Êtes-vous déjà tombé sur le terme « Pillow Princess » et vous êtes-vous déjà demandé de quoi il s’agissait ? Cela peut ressembler à quelque chose tout droit sorti d’un conte de fées, mais dans le monde des relations, cela a une signification unique.

Dans sa forme la plus simple, une princesse d’oreiller est quelqu’un qui a davantage tendance à recevoir de l’affection et de l’attention plutôt qu’à en donner, en particulier dans les moments proches et intimes.

Mais comme pour la plupart des choses dans la vie, tout n’est pas toujours noir ou blanc. Chaque relation est une danse de concessions mutuelles, et le rôle d’une princesse d’oreiller peut varier considérablement en fonction des préférences et de la dynamique individuelles.

Voyons ce que signifie être une princesse d’oreillers, dissipons quelques mythes courants et sachons-en davantage sur les raisons pour lesquelles il est essentiel de parler ouvertement avec votre partenaire.

Que signifie être une princesse d’oreiller ?

Une « princesse oreiller » fait référence à quelqu’un qui aime principalement recevoir du plaisir plutôt que d’en donner lors de rencontres intimes. Ce terme est souvent utilisé dans la communauté LGBTQ+, notamment chez les femmes qui entretiennent des relations avec d’autres femmes. Cependant, cela peut s’appliquer à des individus de n’importe quel sexe ou orientation sexuelle.

Être une princesse d’oreillers est une question de préférence personnelle dans la dynamique de la chambre, où l’un des partenaires est plus passif ou réceptif. Il est essentiel de noter que ce terme décrit un aspect spécifique des préférences intimes d’une personne et non son rôle relationnel global ou sa personnalité.

Comme toute dynamique, une communication ouverte et un consentement mutuel sont cruciaux pour une une relation saine.

Différents types de princesses d’oreiller

Le terme « Pillow Princess » est une étiquette large qui peut englober diverses nuances basées sur les préférences individuelles et dynamique relationnelle.

Si l’idée centrale tourne autour de quelqu’un qui préfère recevoir du plaisir plutôt que d’en donner, cette identité comporte différentes nuances. Voici quelques types de princesses oreillers :

  • La princesse des oreillers novice

Pour ceux qui découvrent l’intimité ou des actes spécifiques, la princesse d’oreiller novice pourrait préférer les recevoir en raison d’un manque de familiarité ou d’un manque de confiance. Leur préférence est souvent ancrée dans le désir d’apprendre et de comprendre leurs propres goûts et dégoûts avant de participer activement ou de rendre la pareille dans des contextes intimes.

  • Le receveur occasionnel

S’ils apprécient généralement les deux côtés de l’intimité, il y a des moments où ils penchent vers la réception. Cela peut être influencé par divers facteurs tels que l’humeur, le stress ou les circonstances personnelles. Leur préférence n’est pas constante mais fluctue en fonction de leur état émotionnel ou physique.

  • La princesse réciproque

Préférant avant tout recevoir, la princesse réciproque n’est pas strictement passive. Ils assurent un équilibre dans leur relation en prenant occasionnellement un rôle actif. Leur dynamique repose sur le plaisir mutuel, sachant que donner et recevoir sont des éléments essentiels de l’intimité.

  • La princesse des oreillers totale

Cet individu a une forte propension à recevoir du plaisir. Assumant rarement un rôle actif, leur préférence est claire et constante. Il est crucial que leurs partenaires soient conscients et à l’aise avec cette dynamique pour garantir une satisfaction et une compréhension mutuelles.

  • La princesse communicative

L’ouverture est leur marque de fabrique. S’ils ont une nette préférence pour recevoir, ils privilégient la communication sur leurs désirs. Ils veillent à ce que leur partenaire soit toujours au courant, favorisant ainsi un environnement dans lequel les deux parties se sentent entendues et respectées.

  • La princesse situationnelle

Leur préférence de recevoir est liée à des actes ou à des scénarios spécifiques. Ils peuvent participer activement à certaines activités intimes mais choisir un rôle plus passif dans d’autres. Leur dynamique est fluide, changeante en fonction de la situation ou de l’acte en question.

Jeune couple en rendez-vous

  • La princesse guérisseuse

En utilisant la dynamique de la princesse de l’oreiller comme mécanisme d’adaptation, ces personnes pourraient guérir de traumatismes passés ou d’expériences négatives. Le rôle passif leur offre un sentiment de sécurité et de confort, leur permettant de naviguer dans l’intimité à leur rythme et selon leurs conditions.

Mythes et idées fausses sur les princesses d’oreiller

Les princesses d’oreiller, souvent incomprises dans les dynamiques intimes, sont confrontées à de nombreux mythes et idées fausses. Démystifions cinq malentendus courants entourant cette préférence dans la chambre à coucher.

  • Être une princesse d’oreiller, c’est simplement être paresseuse

L’une des idées fausses les plus courantes est qu’une princesse d’oreillers est simplement une personne paresseuse au lit. C’est loin d’être la vérité.

Être une princesse d’oreiller est souvent lié aux préférences personnelles en matière d’intimité et aux rôles avec lesquels on se sent le plus à l’aise. Cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas engagés ou qu’ils n’apprécient pas l’expérience.

  • Toutes les princesses d’oreillers sont des amantes égoïstes

Un autre mythe veut que les princesses d’oreillers soient des amantes intrinsèquement égoïstes. S’il est vrai qu’ils préfèrent recevoir du plaisir plus qu’ils n’en donnent, cela ne veut pas dire qu’ils ne se soucient pas de la satisfaction de leur partenaire.

La communication est essentielle dans toute relation, et de nombreuses princesses d’oreiller veillent à ce que leurs partenaires soient épanouis par d’autres moyens.

  • Ce n’est qu’une phase

Certaines personnes pensent qu’être une princesse d’oreillers n’est qu’une phase dont on va sortir. Cela diminue la validité de ses préférences sexuelles. Comme pour toute autre préférence dans la chambre à coucher, elle est profondément personnelle et peut constituer un aspect cohérent de la vie intime d’une personne.

  • Les princesses d’oreiller ne se trouvent que dans les relations lesbiennes

Il existe un stéréotype selon lequel le terme « princesse de l’oreiller » s’applique exclusivement aux relations lesbiennes. Bien que cela puisse être plus communément discuté dans le contexte des femmes aimant les femmes, cette dynamique peut exister dans tout type de relation. Il est essentiel de comprendre que les préférences en matière d’intimité ne se limitent pas à l’orientation sexuelle d’une personne.

  • Ils ne contribuent pas à la relation

Une idée fausse préjudiciable est que les princesses d’oreillers ne contribuent pas à la relation en dehors de la chambre. C’est une simplification excessive. Chaque individu, quelles que soient ses préférences au lit, a le potentiel d’être un partenaire aimant, solidaire et contribuant dans divers aspects d’une relation.

10 signes que vous êtes une princesse d’oreiller dans une relation

Si vous étudiez les signes et vous demandez si le terme « princesse de l’oreiller » vous décrit, vérifiez ci-dessous :

1. Vous préférez recevoir plutôt que donner

Une nette préférence pour le plaisir constant au fil du temps est un signe primaire. Alors que tout le monde a parfois envie de se faire dorloter, un motif régulier suggère une tendance princesse d’oreiller. Il ne s’agit pas d’égoïsme mais de véritable préférence personnelle.

2. Prendre les devants n’est pas votre style

Les princesses d’oreiller laissent souvent leurs partenaires diriger pendant les moments intimes. Si vous initiez ou guidez rarement des actions, cela pourrait être votre style. Il s’agit de confort et de permettre à votre partenaire d’exprimer ses désirs.

3. Vous aimez vous faire dorloter

Au-delà du simple plaisir physique, si vous chérissez profondément la sensation émotionnelle d’être soigné, soigné et choyé, cela s’aligne sur cette dynamique. C’est une expérience holistique, englobant à la fois le corps et l’esprit.

Jeune femme nourrissant son petit ami

4. La communication concerne davantage vos besoins

Si vos discussions intimes sont principalement tournez autour de vos envies et les besoins, c’est indicatif. Il ne s’agit pas d’être égocentrique mais d’exprimer où se situent vos zones de confort et de plaisir, en garantissant une compréhension mutuelle.

5. Vous êtes plus passif pendant l’intimité

Maintenir une cohérence rôle passif lors de rencontres intimes, permettre à votre partenaire de naviguer et de faire l’essentiel du travail, pointe vers la définition de la princesse de l’oreiller. Il s’agit de confiance et de plaisir du voyage.

6. Votre partenaire vérifie souvent votre plaisir

Des enregistrements réguliers de votre partenaire concernant vos niveaux de plaisir peuvent indiquer qu’il reconnaît et est à l’écoute de la dynamique de la princesse d’oreiller en jeu. Ils veulent s’assurer que vous profitez pleinement de l’intimité et de l’expérience.

7. Vous sortez rarement de votre zone de confort

Si vous vous en tenez strictement à des actes intimes spécifiques, en explorant rarement de nouveaux territoires ou en tentant des expériences variées, cela suggère un penchant pour la princesse des oreillers. Il s’agit de trouver confort dans la familiarité et chérir les plaisirs connus qui vous apportent de la joie.

8. Vous n’aimez pas la réciprocité

Si vous aimez toujours recevoir plus que donner en retour dans des situations intimes, c’est un signe clair de cette dynamique. Il ne s’agit pas de négliger votre partenaire, mais de comprendre et d’adopter votre style et vos préférences personnels et intimes.

9. Vous avez eu des discussions sur votre rôle

S’engager dans des conversations approfondies avec votre partenaire au sujet de votre rôle dans la chambre, surtout s’ils correspondent ou font allusion à la description de la princesse de l’oreiller, sont des indicateurs directs. Un dialogue ouvert est essentiel à la compréhension mutuelle et à la promotion d’une relation de confiance.

10. Vous vous identifiez au terme

Ressentir une profonde résonance personnelle ou un lien avec le terme « Pillow Princess » est le signe le plus simple. Si cela vous convient, résonne profondément et correspond à vos expériences personnelles, il s’agit probablement d’un descripteur précis de vos préférences intimes.

Regardez cette vidéo si vous avez l’impression de trop donner dans vos relations :

FAQ

Comprendre les rôles intimes peut parfois prêter à confusion. Un terme qui revient souvent est « Pillow Princess ». Examinons quelques questions fréquemment posées pour clarifier la signification de la princesse de l’oreiller et plus encore :

  • Est-ce mauvais d’être une princesse d’oreiller ?

Non, ce n’est pas mal du tout. Être une princesse d’oreiller signifie simplement que vous avez une manière spécifique d’aimer les choses dans les moments intimes. Tout le monde est différent et ce qui est important est que vous et votre partenaire compreniez et respectiez les préférences de chacun.

  • Comment savoir si je suis une princesse d’oreillers ?

Si vous vous demandez « Qu’est-ce qu’une princesse d’oreiller ? », c’est quelqu’un qui préfère recevoir du plaisir plutôt que d’en donner lors de moments intimes. Si vous trouvez que vous aimez vous faire dorloter et que vous êtes plus passif dans ces situations, vous pourriez correspondre à la description. Mais n’oubliez pas qu’il n’y a rien de mal à ne pas correspondre parfaitement à n’importe quelle étiquette.

  • Comment puis-je être une meilleure princesse d’oreiller pour mon partenaire ?

Être une meilleure princesse d’oreiller est une question de communication et de compréhension. Parlez à votre partenaire de ce que vous aimez tous les deux et trouvez un équilibre. Même si vous aimez être au centre de l’attention, changer de sujet de temps en temps peut être amusant. Montrez toujours votre appréciation et assurez-vous que vous vous sentez tous les deux valorisés.

  • Comment puis-je parler à mon partenaire de mes préférences sexuelles ?

Parler de vos préférences peut être un peu angoissant, mais c’est essentiel. Trouvez un moment calme où vous êtes tous les deux détendus.

Soyez honnête sur ce que vous aimez et écoutez ce qu’ils ont à dire. Il s’agit avant tout de se comprendre. L’utilisation de termes tels que « Pillow Princess » peut aider à définir plus clairement les préférences des princesses en matière d’oreillers.

  • Que se passe-t-il si mon partenaire veut plus que ce que je suis prêt à donner ?

Votre confort est crucial. Si votre partenaire demande quelque chose qui ne vous convient pas, dites-lui ce que vous ressentez. Peut-être que vous pourrez trouver un terrain d’entente qui fonctionnera pour vous deux. Si les choses se compliquent, envisagez d’en parler à un conseiller ou à un thérapeute. Ils peuvent offrir des conseils.

  • Comment ne pas être une princesse d’oreillers ?

Pour éviter d’être une « princesse d’oreiller », privilégiez une communication ouverte avec votre partenaire sur vos désirs, vos limites et vos fantasmes. Jouez également un rôle actif dans l’exploration et la satisfaction des besoins et des fantasmes de votre partenaire.

Faites preuve d’enthousiasme, participez aux préliminaires et participez activement à l’intimité pour vous assurer que les deux partenaires sont également satisfaits. En favorisant une approche mutuelle et attentionnée du plaisir, vous pouvez créer une connexion intime plus épanouissante et équilibrée.

Dernières pensées

Reconnaître et traiter les signes indiquant que vous êtes une « princesse d’oreiller » dans une relation est une étape cruciale pour assurer la santé et le bonheur de votre relation intime. Les dix signes abordés dans cet article constituent des indicateurs précieux pour évaluer et réfléchir à votre rôle dans la relation.

En adoptant une communication ouverte, en explorant les désirs de votre partenaire et en vous engageant activement dans un échange équilibré, vous pouvez revitaliser votre vie intime, renforçant ainsi le lien entre vous et votre partenaire.

En fin de compte, parvenir à une relation plus équitable et épanouissante est un cheminement partagé de croissance et de satisfaction.

Avatar de Mathias
Laisser un commentaire

cinq × quatre =