comment réussir à dire non et s'affirmer en couple
Communication

5 conseils pour réussir à dire non

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler du thème de la confiance en soi et plus particulièrement du fait de réussir à dire non. Un couple est composé de deux personnes distinctes qui doivent d’abord être épanouies seules avant de l’être à deux. Ainsi, cela évite de faire porter la responsabilité de notre bonheur à notre partenaire et d’attendre passivement qu’il nous rende heureux. Vous ne devez pas attendre que votre couple vous donne confiance en vous.

Il y a quelques années, j’avais moi-même beaucoup de mal à dire non. Il arrivait régulièrement que l’on me propose d’aller à une soirée à laquelle je n’avais pas forcément envie d’aller ou qu’on me demande un service que je n’avais pas envie de rendre. Soit je me forçais à accepter, soit j’inventais une excuse bidon qui soit à peu près valable aux yeux de mon interlocuteur. Cette stratégie fonctionnait plutôt bien mais je n’étais pas heureuse car je n’étais pas libre d’être moi-même. J’avais tellement peur de déplaire à mes amis, d’être rejetée et de ne plus être aimée que j’étais constamment dans le désir des autres. Pour s’affirmer et réussir à dire non, il est nécessaire de se libérer de la peur du rejet. Voici 5 conseils qui, je l’espère, pourront vous aider.

1. Reconnaitre sa peur

Prendre conscience de sa peur est la première étape vers le changement. En général, quand on a du mal à faire certaines choses, il est plus facile de blâmer les autres. « C’est de la faute des autres si je ne me sens pas bien dans ma peau », « c’est à cause de mes amis que je n’ai pas assez confiance en moi », « pourquoi est-ce que tout le monde me demande toujours des tas de services ? » .

Il est important de cesser de faire porter aux autres la responsabilité de votre vie et de vos difficultés. Les autres sont ce qu’ils sont, ils vivent pour eux et ne sont pas dans votre tête. Vous seul savez ce qui vous fait du bien et comment prendre soin de vous. Prenez la responsabilité de votre difficulté à vous affirmer et travaillez là-dessus. Il n’y a que comme cela que vous réussirez à avancer et à accomplir des choses dans votre vie.

2. Faire des petits pas

Pour avancer et prendre confiance en soi, il faut commencer par faire des petits pas. Entrainez-vous à dire non dans des situations qui sont faciles pour vous. Ne commencez pas par votre patron ou votre conjoint si vous trouvez que c’est une montagne. Dites non à un prospectus que l’on vous tend dans la rue par exemple, ou encore à un vendeur qui vous propose son aide. Trouvez les petits pas que vous pouvez faire pour avancer progressivement sur le chemin de l’affirmation.

3. Ne pas se justifier

Arrêtez de vous justifier en long, en large et en travers. Se justifier, c’est s’accuser. En effet, plus vous trouverez des excuses, plus votre explication paraitra louche à votre interlocuteur. De plus, les gens n’entendent que ce qu’ils veulent bien entendre, et ce, quoi que vous disiez. Vous aurez beau y mettre toutes les formes, si votre ami doit être vexé par votre refus, il le sera.

Remerciez poliment pour l’invitation proposée et dites simplement que vous n’êtes pas disponible ce jour-là. Cela vous fera gagner un temps précieux et vous évitera de vous prendre la tête à essayer d’être imaginatif.

4. Recommencer, encore et encore

Lorsqu’on fait quelque chose pour la première fois, on n’est pas forcément à l’aise. On peut se tromper, le faire de façon approximative, être imparfait quoi ! Acceptez de faire les choses de manière imparfaite et ne vous arrêtez pas parce que vous ressentez de la culpabilité ou que vous êtes mal à l’aise au moment de décliner une invitation. Persistez et n’abandonnez pas en cours de route. C’est à force de le faire que vous serez plus à l’aise et que l’intensité de la peur diminuera.

5. Se récompenser

Félicitez-vous, récompensez-vous, soyez fier de vous lorsque vous parvenez à dépasser vos peurs et à dire non. On a malheureusement trop souvent tendance à se focaliser sur ce que l’on n’a pas réussi à faire plutôt que sur ce que l’on a bien fait. Quel dommage ! Plutôt que de vous flageller parce que vous trouvez que vous avez bégayé ou que vous avez rougi, dites-vous que c’est déjà énorme de l’avoir fait et d’avoir osé.

Offrez- vous un cadeau dont vous avez envie depuis longtemps, une séance de cinéma ou un bon diner dans un restaurant. Faites quelques chose qui vous fait plaisir. Ainsi, votre cerveau associera l’effort et la récompense agréable, et vous entrerez dans un cercle vertueux. Vous aurez ainsi davantage de motivation à faire des efforts et à dépasser vos peurs.

Si vous avez aimé cet article et que vous pensez qu’il peut aider des personnes, partagez-le 😉

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

 Vous voulez être plus épanoui dans votre couple ? Recevez notre guide gratuit

x