Comment résoudre un problème de couple et retrouver l'harmonie dans son couple
Probleme de couple

Problème de couple : que faire pour y remédier rapidement ?

On estime aujourd’hui que la moitié des couples mariés finit par divorcer. Dans les couples qui décident de rester ensemble, 30% le font par loyauté, par obligation ou par peur de devoir recommencer à zéro une relation. Ce qui laisse environ 20% de couples véritablement heureux. Un problème de couple voire plusieurs peuvent être à l’origine de ces séparations. Souvent, les gens pensent que les couples heureux ne rencontrent pas de problème de couple et n’ont jamais de dispute.

En réalité, les couples heureux rencontrent les mêmes difficultés que les autres mais ils savent comment y faire face. Dans cet article, nous allons donc voir comment surmonter un problème de couple afin que vous puissiez retrouver l’harmonie dans votre vie de couple.

1. Les différences homme-femme

Il est plus facile d’aimer son partenaire tel qu’il est au début de la relation de couple pour la simple et bonne raison que chacun de nous a tendance à se montrer sous son meilleur visage au commencement de la relation. Mais cela demande des efforts constants et il n’est pas possible d’être continuellement dans l’effort. Au bout d’un certain temps, les différences de fonctionnement entre les deux partenaires vont nécessairement apparaître. A ce moment-là, l’erreur que font la majorité des couples est de chercher à changer l’autre pour qu’il corresponde parfaitement à l’image qu’ils se sont fait du partenaire idéal.

Quand on sait que cette image idéalisée de l’autre s’est en partie construite au gré des « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » depuis la plus tendre enfance, on peut largement comprendre la difficulté à accepter l’autre tel qu’il est. Mais c’est peine perdue car les hommes et les femmes ne fonctionnent pas de la même manière. Et ces différences entre les sexes sont à l’origine de la majorité des problèmes de couple.

Il faut savoir que le cerveau féminin possède environ 13% en plus de neuropiles que le cerveau de l’homme. Les neuropiles sont des cellules favorisant la communication des cellules cérébrales entre elles. En revanche, certaines parties de l’hypothalamus qui sont reliées à l’action occupent un volume 2 à 5 fois plus important chez l’homme que chez la femme. Ces données expliquent en partie pourquoi la femme verbalise ses émotions tandis que l’homme a davantage tendance à agir les siennes.

Plus on étudie le fonctionnement du cerveau et plus on se rend compte que l’homme est davantage « câblé » pour l’action et la femme pour la relation.

Ces deux compétences sont complémentaires mais auront tendance à poser problème dans un couple fusionnel où chaque partenaire aura tendance à minimiser la compétence de l’autre tout en  cherchant à imposer sa priorité à l’autre. Connaître l’existence de ces différences hommes-femmes permet de sortir de l’illusion que l’autre n’est pas la « bonne personne » et de commencer à trouver un moyen de s’entendre pour retrouver l’harmonie dans son couple.

2. Problème de couple : les erreurs qui en sont à l’origine

L’erreur que font la majorité des hommes

Comme nous avons pu le voir précédemment, le cerveau de l’homme fait qu’il est davantage tourné vers l’action. Cela a pour conséquence de pousser l’homme à chercher des solutions quand sa partenaire lui fait part d’un problème. Pour beaucoup d’hommes, se contenter d’écouter sa partenaire sans rien faire d’autre est un supplice voire un non-sens.

En effet, quand un homme a un problème, son premier réflexe est de chercher à le résoudre seul. C’est un moyen pour lui de prouver sa valeur et de se sentir puissant.

Cela ne veut pas dire qu’il ne va pas demander d’aide par moments. Il le fera quand c’est nécessaire afin d’obtenir des solutions auprès de la personne à laquelle il s’adresse. Du coup, quand sa femme lui parle d’un problème, il lui donne exactement ce qu’il aimerait recevoir s’il faisait part d’un problème : des solutions ! Beaucoup d’hommes me font part de ce problème de couple en cabinet : ils essayent par tous les moyens d’aider leur femme en lui apportant toutes les solutions possibles et quand ils voient à la fin de la conversation que leur femme est toujours triste ou agacée, ils se sentent complètement inutiles. Mais une femme ne fonctionne pas de la même manière.

Quand une femme évoque un problème, elle a surtout besoin d’un soutien moral qui passe par une écoute attentive et de la compréhension pour ce qu’elle vit.

C’est ainsi qu’une femme a le sentiment de renforcer l’intimité avec son partenaire. Quand un homme comprend cela, sa vie de couple s’en trouve métamorphosée. Certains me disent même qu’apporter ce soutien moral à leur femme est finalement plus reposant que chercher à tout prix des remèdes aux maux de leur épouse 🙂

L’erreur que font la majorité des femmes

L’homme et la femme ne mesurent pas leur valeur personnelle de la même manière. Une femme mesure sa valeur personnelle à la qualité de ses sentiments et de ses relations avec les autres.  Mais pour les hommes c’est différent. Quand un homme entreprend une activité, il ne vit pas très bien le fait que sa femme lui pose des questions ou lui donne des conseils du style : « tu es sûr que c’est bien comme ça qu’il faut faire ? », « Tu devrais plutôt faire comme ça, ce sera plus simple », « Tu devrais demander de l’aide à quelqu’un qui s’y connait » etc. Même si une femme dit cela à son partenaire dans le but de l’aider, il y a de grandes chances que son ego soit blessé et qu’il se vexe. L’homme mesure sa valeur personnelle à ses réussites, ses succès.

Donc lui donner des conseils non sollicités lui donne l’impression que sa femme n’a pas confiance en lui pour se débrouiller seul et qu’il n’a aucune valeur. Cette image négative de soi peut être renforcée chez certains hommes ayant subi de la dévalorisation et des humiliations dans leur enfance. Ainsi, quand un homme rencontre des difficultés dans une activité, il est préférable de réprimer ses envies de faire des suggestions et d’apprécier à sa juste valeur ses efforts pour se montrer à la hauteur de la tâche. Il se sentira ainsi respecté pour ses efforts et aura le sentiment que sa femme a confiance en ses capacités.

3. Problème de couple insoluble

Dans un couple, il existe 2 types de problème : les problèmes solubles et ceux qui sont insolubles. Un problème de couple soluble est identifiable au fait qu’il peut se résoudre sans que cela nécessite de gros efforts ou des concessions importantes de la part des deux partenaires. Par exemple, il y a peu de chances que choisir la destination des prochaines vacances occasionne des maux de tête aux membres du couple. A l’inverse, les problèmes insolubles sont en général beaucoup plus difficiles à gérer. Il faut savoir qu’il y a 6 sources de problèmes insolubles :

  • L’éducation des enfants

Dans un couple, il y en a souvent un qui est plus permissif que l’autre, qui est plus autoritaire. Ça tombe bien car un enfant a autant besoin de permission que de discipline pour se construire et devenir adulte. Les enfants perçoivent facilement la plus grande permissivité de l’un des parents par rapport à l’autre et savent comment s’en servir pour obtenir ce qu’ils veulent.

La difficulté pour les parents réside alors dans le fait de se mettre d’accord sur les principes éducatifs des enfants et les appliquer au quotidien.

Chacun des parents doit aussi prendre la responsabilité de sa manière d’entrer en relation avec les enfants. Je me souviens d’un père qui jouait tous les dimanches soirs avec les enfants et qui ensuite allait voir son match de foot. La mère récupérait alors les enfants surexcités de leur séance de jeu avec papa et devait se débrouiller pour faire diminuer le niveau d’excitation et les mettre au lit. Il était tout à fait légitime qu’elle soit en colère contre son conjoint qui n’assumait pas pleinement la responsabilité de ses actes. Dans un cas comme celui-là, si le père choisit de jouer avec les enfants avant l’heure du coucher, c’est à lui de faire en sorte de calmer les enfants pour qu’ils puissent aller dormir.

  • L’argent

Qu’on le veuille ou non, l’argent participe grandement à notre sentiment de sécurité. Dans un couple, il y a souvent deux rapports à l’argent complètement différents. Un partenaire sera nécessairement plus dépensier et l’autre plus économe. Et même quand les deux sont économes, l’intensité du besoin de mettre de l’argent de côté sera plus forte chez l’un que chez l’autre. Pour résoudre ce problème de couple lié à l’argent, les conseillers financiers matrimoniaux recommandent vivement d’avoir un compte bancaire commun pour les dépenses communes et nécessitant la signature des deux partenaires.

Bien entendu, chacun doit aussi avoir un compte personnel et confidentiel. Une fois que chacun a participé aux dépenses du couple et mis de côté pour les projets du couple (vacances, études des enfants, épargne de précaution, etc.), il est libre d’utiliser à sa guise le reste de son argent pour se faire plaisir.

  • Les relations avec la belle-famille

Les conflits avec la belle-famille sont nombreux, qu’il s’agisse de conflits belle-mère/belle-fille (le cas le plus fréquent), beau-père/gendre ou de conflits avec les beaux-frères et les belles-soeurs. Trop de couples n’osent pas s’affirmer par peur de déplaire et ne savent pas comment se comporter. L’homme va par exemple dire à sa femme de soigner la relation avec sa mère et il va dire la même chose à sa propre mère. Mais c’est une stratégie qui est vouée à l’échec car aucune des deux ne se sent comprise et aimée. Et c’est le couple qui en pâtit le plus.

Dans un cas comme celui-ci, l’homme doit nécessairement prendre position pour sa femme. C’est la seule alternative possible car sa mère sera toujours sa mère. Ce qui n’est pas le cas de sa femme si elle ne se sent pas soutenue par son conjoint. L’homme doit donner la première place à son couple et donc à sa femme. Il doit demander à sa mère de respecter les règles qu’il a mises en place avec sa femme quand elle vient à la maison.

Il doit faire comprendre à sa mère que sa femme est la personne qu’il a choisie, qu’il l’aime et que c’est avec elle désormais qu’il construit sa vie.

Cela ne plaira sûrement pas à sa mère mais cela ne durera pas longtemps. Elle se calmera si elle veut continuer à voir son fils ou ses petits-enfants. Ce qui vient d’être dit est aussi valable pour une femme en cas de conflit entre son père et son mari. Le conflit avec la belle-famille est un problème de couple récurrent et la prise de position pour sa moitié est primordiale pour améliorer la vie de couple.

  • La répartition des tâches ménagères

Ce problème de couple peut paraitre moins important que les autres et pourtant il n’en est rien. La répartition des tâches ménagères dans le couple pose souvent problème quand l’un des partenaires a le sentiment qu’il en fait beaucoup et que l’autre en fait moins voire beaucoup moins. A notre époque, les statistiques montrent que ce sont encore les femmes qui en font le plus. Si le couple a des enfants, le sentiment d’être débordé peut très vite arriver et les tensions dans le couple n’en sont que plus grandes.

Dans la mesure où les femmes passent plus de temps à s’occuper des tâches ménagères, elles ont souvent une idée très claire de comment les choses doivent être faites. Et c’est là que le bât blesse. Quand leur conjoint se décide enfin à faire des efforts pour les aider, elles vont parfois faire des suggestions, des remarques sur la manière dont les choses ont été faites car elles n’ont pas envie de repasser derrière. Le souci c’est que l’homme supporte très mal les critiques quand il entreprend des activités. En effet, il a le sentiment que sa partenaire le considère sans valeur quand elle lui adresse des remarques. N’oublions pas que les hommes et les femmes ont des besoins différents.

L’homme a davantage besoin d’être valorisé que sa femme.

Donc il est préférable dans cette situation de le valoriser, même si la tâche n’est pas parfaitement réalisée. Paradoxalement, en agissant ainsi, l’homme a beaucoup plus de chances de chercher à s’améliorer à l’avenir. L’autre problème de couple réside dans la recherche d’un équilibre dans la répartition des travaux ménagers. Chercher à tout prix à répartir équitablement les tâches ménagères dans le couple est une chimère. Les couples heureux ont compris qu’une vie de couple harmonieuse passe nécessairement par le fait d’accepter un déséquilibre, une asymétrie dans la répartition des tâches.

  • L’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle

Beaucoup de gens se sentent stressés à leur travail et inévitablement ils ramènent tout ou partie de ce stress à la maison. Cela a des conséquences néfastes sur la vie de couple. Il est difficile d’être à l’écoute de son partenaire ou de réussir à s’occuper des enfants sans s’énerver quand on rentre fatigué et stressé à la maison. Si vous avez un travail stressant, il est donc important de trouver un moyen de réussir à vous détendre en sortant du travail.

Certaines personnes vont prendre une quinzaine de minutes pour aller se balader dans la nature avant de rentrer. D’autres vont faire du sport pour évacuer les tensions tandis que d’autres vont prendre le temps de regarder une série ou de se faire couler un bon bain chaud. A vous de trouver ce qui vous correspond. Souvent les gens me disent qu’ils n’ont pas le temps de faire ces choses, surtout lorsqu’ils ont des enfants. Mais souvent le problème vient du fait qu’ils font passer les désirs de leurs proches avant leurs propres désirs.

Ils vont attendre qu’un symptôme se manifeste (insomnies, angoisses, grignotage compulsif, etc.) avant de prendre les mesures adéquates. A ce moment là, ils s’autorisent enfin à avoir une conversation franche avec leur conjoint pour changer les habitudes familiales, demander de l’aide à leur belle-mère pour garder les enfants, prendre une baby-sitter ou une aide ménagère. Cela a souvent des conséquences bénéfiques sur la vie de couple.

  • La sexualité

Il y a souvent un tabou au niveau de la sexualité dans le couple. En effet, beaucoup de personnes n’osent pas en parler avec leur partenaire car ils sont mal à l’aise à l’idée de verbaliser leurs envies, leurs fantasmes. Pourtant le meilleur moyen d’obtenir ce qu’on veut est de le demander. La manière de dire les choses est aussi très importante.

Plutôt que de renvoyer à l’autre ce qu’il ne fait jamais, dites-lui précisément ce qu’il fait bien et qui vous fait plaisir.

La fréquence des rapports sexuels est aussi un sujet délicat. En règle générale, les hommes aimeraient faire l’amour beaucoup plus souvent que leur femme. Il est important de pouvoir en parler avec son partenaire afin de trouver une fréquence qui convienne à chacun. S’organiser des rendez-vous ou des week-ends en amoureux de temps en temps est un bon moyen de surmonter un problème de couple lié à la sexualité.

Comme vous pouvez le constater, de nombreux problèmes dans le couple sont insolubles. Beaucoup de gens pensent que la communication est la clé pour dépasser les difficultés de couple. Mais communiquer ne revient pas à dire tout ce qu’on pense à son partenaire. Agir ainsi revient purement et simplement à saboter sa relation amoureuse. Pour être heureux en couple, il est nécessaire d’adopter les bonnes stratégies et cela s’apprend. Trop de gens continuent d’avoir encore et encore les mêmes disputes de couple sans jamais réussir à tomber d’accord.

Quand cela se produit, c’est souvent qu’il s’agit d’un problème de couple insoluble. Les couples heureux acceptent de vivre avec des désaccords permanents sans chercher à rallier leur partenaire à leur cause ou rabaisser sa manière de penser. Si vous parvenez à faire cela, vous aurez fait un grand pas vers la réussite de votre vie de couple.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis 😉

Crédit photo : Charlie Foster

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

 Vous voulez être plus épanoui dans votre couple ? Recevez notre guide gratuit

x