comment une infidélité peut avoir un impact important sur le couple
Sexualité

L’ infidélité est-elle une bénédiction ?

On entend beaucoup de choses sur l’ infidélité, chacun ayant souvent un avis bien arrêté sur le sujet. Certains pensent que c’est un mal pour un bien, d’autres que c’est un mal tout court. L’exclusivité sexuelle remontant au 19ème siècle, la fidélité au sein du couple n’est donc pas si ancienne que cela à l’échelle de l’histoire de l’humanité. La révolution sexuelle de la fin des années 60 a érigé le plaisir comme loi suprême et les effets néfastes de l’infidélité ont alors été minimisés. L’infidélité a alors été réduite à une simple pulsion sexuelle négligeant ainsi les implications émotives et relationnelles. Mais qu’en est-il des différentes croyances que l’on a à propos de l’infidélité ?

1. L’ infidélité est forcément sexuelle

Quand on parle d’infidélité, on pense automatiquement à une tromperie sexuelle. Or il est intéressant d’élargir notre champ de vision. L’infidélité est par définition un manque de fidélité, de respect à un engagement donné. Lorsque deux personnes se mettent en couple, elles passent un accord tacite : celui de s’aimer, de prendre soin l’un de l’autre et de se porter une attention mutuelle. Le mariage officialise tout cela avec l’engagement moral que les deux mariés prennent devant le maire, le prêtre et leur entourage. Si l’on suit la définition, il y a infidélité lorsque l’engament pris n’est pas respecté.

Une personne qui passe son temps à son travail, qui rentre tard tous les soirs et qui ne passe que très peu de temps avec son conjoint ou ses enfants peut être considérée comme infidèle. De la même façon, une femme qui consacre tout son temps à ses enfants et qui délaisse ainsi son mari peut aussi être perçue comme infidèle. Malheureusement ces comportements sont souvent banalisés et considérés comme normaux. Ce sont pourtant ces mêmes comportements qui vont souvent pousser le partenaire délaissé à une infidélité sexuelle par exemple. L’infidélité n’est pas seulement sexuelle, elle peut être aussi affective et relationnelle.

2. L’ infidélité cachée ne fait de mal à personne

De nombreuses personnes pensent que pour régler le problème de l’infidélité, il suffit de ne pas en parler et puis basta ! Sauf qu’ils oublient souvent que la culpabilité est un poids lourd à porter. En effet, bon nombre de personnes qui gardent le secret au début finissent par tout révéler à leur partenaire au bout d’un certain moment. Ils se voilent alors la face en prétendant avoir « craqué » par honnêteté alors qu’en réalité, garder le secret n’était plus supportable pour eux. Attendre plusieurs années avant de révéler la tromperie comporte le risque d’un très fort sentiment de trahison chez la personne trompée, le mensonge s’ajoutant à l’infidélité.

3. L’ infidélité est la cause de nombreux divorces

Prenons la métaphore du Titanic et considérons l’infidélité comme la partie émergée de l’iceberg, la partie immergée représentant tous les autres problèmes du couple. Si le Titanic percute l’iceberg, c’est bien parce que le capitaine du bateau allait trop vite et qu’il a mal su gérer sa trajectoire. L’iceberg n’est pas venu enfoncer la coque du bateau tout seul. De la même façon, l’infidélité est souvent la bonne excuse du divorce. Elle permet de ne pas se remettre en question, d’un côté comme de l’autre.

En réalité, l’infidélité est souvent la conséquence de nombreuses insatisfactions au sein du couple. Celles-ci ne sont d’ailleurs pas forcément sexuelles comme on pourrait le penser mais plutôt affectives. Les partenaires ne se sentent plus aimés ou regardés comme avant, et n’ont plus l’impression d’exister aux yeux de l’autre.

4. L’ infidélité a des vertus thérapeutiques

Certaines personnes considèrent l’infidélité comme un piment qui viendrait relever leur vie monotone et qui aurait même le pouvoir de faire renaitre la flamme dans leur couple. En effet, ces personnes vivent souvent dans une routine depuis quelques années et un nouveau partenaire apparaît comme l’occasion de prendre un second souffle, de renaitre en tant qu’homme ou femme.

En réalité, l’infidélité ne règle aucun problème. Il est vrai qu’elle permet à certains couples de repartir sur de nouvelles bases mais dans ces cas-là c’est plutôt le fait de mettre les choses à plat et de réapprendre à bien communiquer qui permet aux deux partenaires de se redécouvrir. Bon nombre de couples ne parviennent jamais à repartir après une trahison. L’infidélité ne peut pas être thérapeutique en soi car un problème ne se règle pas par le biais d’un autre.

Beaucoup de gens sous estiment encore le pouvoir de l’infidélité. Pourtant les dégâts laissés sur son passage sont nombreux et conséquents, la perte de confiance arrivant en tête. Comment construire une relation durable et épanouie sans possibilité de se faire confiance mutuellement ?

Sentez-vous libres de donner votre avis sur le sujet dans les commentaires 😉

Photo by Anna Sastre

Previous Post Next Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply taha at

    J’ai trouvé intéressant les différentes formes d’infidélités qui peuvent exister lorsque l’on brise un engagement. La tromperie sexuelle n’en est qu’une car le couple a accepté une relation exclusive. L’acte en soi n’est que factuel en comparaison à la trahison commise quelque soit l’engagement comme tu le dis si bien !

    • Reply Aurélie at

      Merci Taha,
      Oui on se restreint trop souvent à l’infidélité sexuelle alors qu’elle n’est parfois qu’un symptôme d’une autre forme d’infidélité, plus profonde.
      Bonne journée 😉

    Leave a Reply

     Vous voulez être plus épanoui dans votre couple ? Recevez notre guide gratuit

    x